Formation Emplois d’avenir des Mureaux

Initiation à l’organisation politique et administrative française et européenne pour les emplois d’avenir des Mureaux ; Témoignage de deux élus de la ville.

Programme réalisé

Le programme de chaque séance s’est articulé autour des points suivant :

  • Les collectivités territoriales

Qu’est-ce que le service public ? Comment s’organise-t-il ? Qui le met en oeuvre ? Avec quels budgets ?

  • Une rencontre avec des élus

Révisions des principaux concepts de la dernière séance ; Préparation des questions à l’élu ; Rencontre ; Débriefing sur la rencontre.

  • Le parlement français

Qu’est-ce que la loi ? Quels sont les différents domaines de notre vie sur lesquels elle s’applique ? Présentation du sénat en lien avec les collectivités territoriales ; Présentation de l’Assemblée nationale ; Comment fonctionne le parlement français ? Comment sont votées les lois ?

  • Le parlement européen

Qu’est-ce que l’Europe ? Contexte géopolitique à la fin de la seconde guerre mondiale ; Histoire de la construction de l’Union et des institutions européenne ; Fonctionnement des institutions européennes ; Qu’est-ce que le parlement européen ? Comment travaille-t-il ? Qu’est-ce que la citoyenneté européenne ? Quelle est son influence sur nos vies ?


Extraits du bilan de la formation

« Ce qui nous semble acquis c’est précisément la clarification (dans les grandes lignes) du fonctionnement politique des institutions, la notion de démocratie et la part qu’ils peuvent / doivent avoir dans ce système. » A la question « qu’est-ce qui vous a marqué dans cette formation ? », la moitié du groupe répond : « Le rôle des collectivités locales, des élus et l’importance de s’engager dans nos valeurs et nos opinions. »

« Le fait d’être informé nous permet de voir que nous pouvons donner notre avis ; Je sais mieux ce que fait ma commune ; Les impôts je croyais connaître, sentiment d’avoir appris beaucoup de choses ; La manière dont les formateurs présentent les choses c’est clair, c’est précis. »

Enfin 75 % des stagiaires répondent positivement à la question « Avez-vous développé des capacités à prendre la parole ? » ce qui fait parti des objectifs transversaux d’ENCit pour toute action portant sur la citoyenneté.


Faisons un point spécifique sur la rencontre avec l‘élu : ce temps fut un moment clé de la formation, à la fois pour sa rupture avec la forme plus classique des autres séances et par la simplicité et la précision de l’échange.

Lors de la préparation de la rencontre les deux groupes ont été très prolixes sur les questions qu’ils voulaient poser. Nous avons tout fait pour éviter l’autocensure, travaillant sur la valeur de chaque question et sur les formes d’intervention qui permettent de poser celles qui seraient « gênantes ». Pendant la rencontre, le groupe a eu le sentiment d’être vraiment pris en compte, de poser de « vraies questions ».

Le débriefing qui a suivi a montré que le groupe avait compris l’intérêt d’une préparation « soignée » et collective. Mais le plus fort a été la prise de conscience de l’engagement concret d’un élu par plusieurs d’entre eux.


Les méthodes pédagogiques : l’alternance pour pouvoir re penser

L’ensemble des séances ont alternés entre : brainstorming pour faire émerger et valoriser les connaissances des stagiaires, des quizz individuels et collectifs, des discussions sur des points choisis spontanément par le groupe, des apports de connaissance soutenus par un powerpoint, des points de synthèse, la distribution d’un document mémoire.

L’on sait que « se poser pour penser » n’est pas ou n’est plus un exercice facile mais il fait partie de l’objectif des formations proposées par ENCit : permettre aux stagiaires de retrouver la capacité et l’intérêt de réfléchir avec du temps sans autres « accessoires » que ses propres ressources et celles des autres.

Les objectifs transversaux d’ENCit quelque soit les actions sont :

  • Faire participer les stagiaires et mettre en valeur leurs connaissances,

  • Modifier leur représentation de la politique,

  • Ouvrir les possibilités de participation à la vie de la cité.

Mots-clés :

«La démocratie ne consiste pas à mettre épisodiquement son bulletin dans l’urne, à déléguer les pouvoirs à un ou plusieurs élus, puis à se désintéresser, s’abstenir, se taire, pendant cinq ou sept ans. Elle est action continuelle du citoyen, non seulement sur les affaires de l’Etat, mais sur celle de la région, de la commune, de la coopérative, de l’association, de la profession… La démocratie n’est efficace que si elle existe partout en tout temps. Le citoyen est un homme qui ne laisse pas à d’autres le soin de décider de son sort commun. Il n’y a pas de démocratie si le peuple n’est pas composé de véritables citoyens, agissant constamment en tant que tels.»

 

Pierre Mendès-France, 1962

Actualités
Partenaires