​​S'initier : l'École de la Citoyenneté

Une formation unique en son genre

 

L’École de la Citoyenneté réunit 16 jeunes de toute la France pendant 1 semaine à Paris* pour :

 

  • S’initier aux fondements de la démocratie

 

  • Co produire du savoir et des règles

 

  • S'inscrire dans une culture du dialogue

 

Quatre temps forts

 

  • Initiation au concept de citoyenneté à travers des débats, des jeux et des apports de connaissances autour de thèmes et d’exemples proposés par les élèves eux-mêmes : l’accès à l’emploi, la précarité liée au chômage, la sécurité routière, l’isolement des personnes âgées, le civisme, la participation politique…

 

  • Apprentissage de la vie en communauté en expérimentant in situ l’esprit d’équipe, de cohésion de groupe, de responsabilité individuelle sur le collectif.

 

  • Des rencontres avec des personnalités de divers horizons : élus, hauts fonctionnaires, chefs d’entreprise, responsables associatifs, arbitres de ligue1, journalistes, représentants de la justice, artistes...
     

  • La découverte de Paris, de grandes villes françaises et européennes, de leur patrimoine culturel et de leurs lieux symboliques liés à la citoyenneté (Assemblée nationale, Conseil régional, Hôtel de ville…)

  •  

Une pédagogie soutenue par la diversité des participants

 

  • Les jeunes volontaires sont inscrits par les missions locales chargées de leur insertion sociale et professionnelle. Ils résident tant en zone urbaine que rurale. Sortis prématurément du système scolaire ou diplômés, tous les jeunes sont accueillis sans sélection.

 

  • C’est sur ce brassage et cette confrontation d’expériences de vie que s’enrichissent les débats et les prises de conscience des jeunes.

 

Durée : 5 jours

 

Nombre de participants : 14 jeunes de toute la France

 

Publics : jeunes inscrits en mission locale, école de la deuxième chance, Epide, service civique

 

Hébergement et restauration : pris en charge

«La démocratie ne consiste pas à mettre épisodiquement son bulletin dans l’urne, à déléguer les pouvoirs à un ou plusieurs élus, puis à se désintéresser, s’abstenir, se taire, pendant cinq ou sept ans. Elle est action continuelle du citoyen, non seulement sur les affaires de l’Etat, mais sur celle de la région, de la commune, de la coopérative, de l’association, de la profession… La démocratie n’est efficace que si elle existe partout en tout temps. Le citoyen est un homme qui ne laisse pas à d’autres le soin de décider de son sort commun. Il n’y a pas de démocratie si le peuple n’est pas composé de véritables citoyens, agissant constamment en tant que tels.»

 

Pierre Mendès-France, 1962

Actualités
Partenaires